Article
Article

Les scénarios climatiques

Comment la Suisse compte-t-elle se protéger face aux changements climatiques ? La Confédération, en ratifiant l’Accord de Paris, s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et à prévenir les conséquences néfastes du réchauffement global. Elle a dans ce sens, décidé de mettre en place une stratégie et chargé les Cantons d’élaborer un Plan climat d’adaptation aux changements climatiques. Pour mieux les anticiper, elle a mandaté MétéoSuisse afin d’identifier des scénarios climatiques. Mais que sont donc ces scénarios et à quoi servent-ils ? Ces scénarios décrivent l’évolution possible de notre climat d’ici le milieu du siècle (2060) jusqu’à la fin du siècle (2085), permettant ainsi de mieux anticiper les changements climatiques.

On parle de scénarios au pluriel, car MétéoSuisse a calculé plusieurs scénarios différents. Dans cet article, nous en comparerons deux : le premier, sans mesures de protection supplémentaires (business as usual), qui maintiendrait le statu quo en termes de consommation et le second, qui prendrait en compte une protection ambitieuse du climat. Ce dernier scénario décrit le potentiel que pourront avoir les mesures de protection contre le réchauffement mis en œuvre à l’échelle mondiale et comment, même dans une moindre mesure, la Suisse demeurerait toujours affectée par le réchauffement climatique. Les scénarios climatiques associent les simulations des modèles climatiques les plus modernes aux observations des tendances actuelles (normes de référence : 1981-2010) permettant ainsi d’obtenir un regard plus précis sur l’avenir du climat de notre pays.

Au-delà de l’évolution des données observées depuis le début des relevés en 1864, le fait d’arriver à des scénarios différents selon la quantité d’émissions de gaz à effet de serre qu’on émet dans l’atmosphère prouve bien que les causes du réchauffement climatique sont d’origine anthropique et ne proviennent donc pas des variations naturelles. L’influence humaine sur le climat est donc clairement démontrée. En effet, le réchauffement global causé par les émissions de gaz à effet de serre des activités humaines est la principale cause des changements observés ces dernières années. Le lent processus de réchauffement expliqué par les variations naturelles est totalement rattrapé par le réchauffement anthropique. De plus, les changements d’autres systèmes environnementaux, comme le cycle de l’eau ou l’état des glaciers (lire l’article sur le Climat en Suisse) sont fortement conditionnés par la hausse des températures et donc majoritairement imputables à l’influence humaine.

Voici quelques exemples parlants des effets des changements climatiques en Suisse :

Les illustrations ci-dessous proviennent du rapport Scénarios Climatiques pour la Suisse. Elles donnent un aperçu des changements qui peuvent survenir d'ici 2060 sans et avec mesures de protection du climat. Les graphiques sur fond vert représentent les effets d'un réchauffement climatique sans mesure de protection du climat pour les années 2035, 2060 et 2085.


Illustrations: © Rapport technique: CH2018 (2018), CH2018 – Climate Scenarios for Switzerland, Technical Report, National Centre for Climate Services, Zurich, ISBN: 978–3–9525031–4–0
Graphiques sur fond vert: © Plan climat, SEn Fribourg, Données: CH2018 Project Team (2018): CH2018 – Climate Scenarios for Switzerland. National Centre for Climate Services. doi: 10.18751/Climate/Scenarios/CH2018/1.0

Le scénario du statu quo (ou business as usual) montre un monde sans mesures de protection du climat, tandis que le second dépeint une alternative où les humains ont mis en œuvre des mesures de protection climatique. Les simulations de chacun des deux scénarios divergent alors passablement. La comparaison graphique ci-dessous démontre bien l’ampleur des différents risques qu’encourra la Suisse si la société ne fait rien contre le réchauffement climatique. Dans un monde sans protection du climat, les étés seront jusqu’à 50% plus secs à l’Ouest de la Suisse. Les précipitations extrêmes, elles augmenteront notablement, les étés deviendront torrides (lire l’article sur Les îlots de chaleur urbains) et quant aux hivers eux, ressembleront à nos automnes actuels. Le schéma comparatif ci-dessous illustre bien la nécessité de prendre des mesures ambitieuses. Il devrait faire office d’alarme pour les décideurs politiques et les inciter à prendre des mesures concrètes visant à diminuer l’impact des changements climatiques.

- David Mauron -

Visionner la vidéo « Comment la Suisse peut-elle s’adapter aux changements climatiques » créée par l’Office fédéral de l’environnement.

© Rapport technique: CH2018 (2018), CH2018 – Climate Scenarios for Switzerland, Technical Report, National Centre for Climate Services, Zurich, ISBN: 978–3–9525031–4–0